Dessin-Montagnes-PaysannesV3_web.jpg

FERME

DE LA BARLATTE

MARIE CHEVROLLIER

& SAMUEL NYDEGGER

EU_Organic_Logo_Colour_Version_54x36mm_I

Fromages de brebis

Où sommes nous ?

 

Notre troupeau de brebis laitières pâture depuis 2013 dans les prés de Chateauneuf d’Entraunes. 


Cette commune se situe à 1300m d’altitude dans la vallée du Haut Var, vallée qui débouche sur Barcelonnette en passant par le col de la Cayolle.


La ferme est en bordure du Parc du Mercantour, sur une colline entre le fleuve du Var et la rivière de la Barlatte d’où elle tire son nom. C’est une ferme communale, ce qui veut dire que nous louons l’ensemble des bâtiments et une partie des terres à la commune, une seconde partie appartient à des particuliers avec qui nous avons des Conventions de Pâturage.

 

Depuis la première année d’installation, la ferme est certifiée en Agriculture Biologique, et depuis deux ans maintenant nous fonctionnons avec un fournisseur d’énergie renouvelable et coopératif.

Le troupeau

Nous trayons à la main deux fois par jour entre 40 et 50  brebis Lacaunes. La taille du troupeau  évolue entre 60 et 80 bêtes selon la période de l’année, ceci comprend les laitières et les agnelles de renouvellement.

Cette taille correspond aux ressources fourragères présentes autour de la ferme.

Nous formons une équipe de deux personnes : Samuel et Marie. Une salariée nous remplace chaque année pour que nous puissions partir en vacances. Nous accueillons volontiers des stagiaires ou autres personnes intéressées pour découvrir notre métier.

Que mangent les brebis ?

Le troupeau pâture dehors au cours de l’année. Les animaux sont rentrés en bergerie pour la nuit, sauf l’été où nous c’est nous qui allons dormir près d’elles au pâturage.
L’ hiver,  nous les rentrons plus ou moins tôt selon la tombée de neige, environ de fin Janvier à mi Avril.
En complément de l’herbe, nous donnons aux laitières de l’orge et un peu de foin de luzerne tout au long de la lactation, car le pâturage est pauvre en légumineuses. Cette ration de luzerne varie le long de l’année selon les zones pâturées, le stade de floraison de l’herbe et le stade de lactation des brebis. 
Le foin de luzerne provient d’un producteur de Forcalquier (04) et l’orge et la paille d’un producteur de Laragne (05).
Les laitières mangent les prés et parcours les premières,  nous y passons ensuite les agnelles de renouvellement et enfin une jument et une ânesse qui nettoient le pâturage.
Samuel fauche environ 7 ha de prés, ce foin est récolté en vrac avec l’autochargeuse et stocké pour l’hiver dans une partie de la bergerie. Nous le donnons au troupeau tout au long de la période où il reste dans le bâtiment  pour que les brebis reçoivent toujours « un petit peu de Châteauneuf ».

 

Une santé équilibrée

Les brebis cohabitent avec une population raisonnable de parasites que nous surveillons régulièrement pour éviter une infestation importante. L’apport de certaines plantes permet d’ aider l’animal à maintenir le contrôle de ces parasites.
Nous soignons le troupeau en utilisant en priorité les médecines alternatives à base de plantes. Mais ce qui nous paraît le plus important c’est de respecter l’équilibre des milieux microbiens autour des animaux pour qu’ils soient en bonne santé et aussi pour récolter un lait sain et naturellement riche en bonnes bactéries (les bactéries lactiques).
Nous gardons chaque année les agnelles dont les mères nous paraissent les plus adaptées  à notre ferme.

Et le fromage dans tout ça ? 

Les brebis agnellent fin janvier, la fabrication commence en février et s’étend jusqu’au tarissement du troupeau à la fin septembre. C’est lors de la traite manuelle que le lait cru est ensemencé en bonnes bactéries. Nous le transportons jusqu’à la fromagerie située à 1km au village et le transformons en fromages lactiques et yaourts.

La fromagerie est équipée de panneaux photocaloriques qui en couplage avec une chaudière à bois chauffent un ballon d’eau de 600L. Cette eau nous permet de chauffer les pièces de fabrication, de chauffer le lait et ensuite fabriquer le fromage ; nous l’utilisons également au robinet. Le bois est récolté sur la commune lors de nos travaux de débroussaillage.

Nous commercialisons l’ensemble de nos produits en vente directe mais peu directement à la ferme ; cependant nous accueillons volontiers  les personnes intéressées pour visiter la ferme.

Si  vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter nous aurons plaisir à vous accueillir.

CONTACTS

06470 Châteauneuf d'Entraunes

06 95 12 91 22